L'on pressentait que Microsoft allait mettre fin à cette usine, après que l'entreprise ait précédemment déjà annoncé des milliers de licenciements, surtout au sein de la marque de téléphones Nokia rachetée il n'y a guère. En voici donc la confirmation, comme l'écrit l'agence de presse Reuters.

L'usine installée à Salo existe depuis 1970 déjà. Elle occupait aujourd'hui encore un millier de personnes, contre cinq mille, il y a dix ans. Microsoft dispose aussi d'usines à Espoo et Tampere, qui restent temporairement en activité.