Microsoft avait annoncé en avril dernier déjà vouloir racheter Nuance. L'accord avait été précédemment approuvé par exemple par les contrôleurs de formations de cartel australien et américain. La Grande-Bretagne, de son côté, vient d'entamer une enquête à ce propos. L'accord ne générerait pas de problèmes concurrentiels sur le marché européen, selon la Commission européenne.

Les deux entreprises collaborent depuis assez longtemps déjà. Nuance est spécialisée en technologie vocale, mais s'occupe notamment de développements au profit de l'e-health, une application pour laquelle elle a déjà coopéré avec Microsoft. Le rachat est donc aussi un pas accompli par le géant technologique pour devenir un acteur encore plus en vue sur le marché des applications sanitaires. Tout comme Oracle qui a racheté Cerner plus tôt cette semaine, Microsoft entend avec Nuance simplifier la vie des professionnels du secteur médical.

Le rachat de Nuance est l'un des plus importants de l'histoire de Microsoft. Seule LinkedIn, qui fut rachetée en 2016 pour quelque 23 milliards d'euros, est revenue encore plus chère.

Microsoft avait annoncé en avril dernier déjà vouloir racheter Nuance. L'accord avait été précédemment approuvé par exemple par les contrôleurs de formations de cartel australien et américain. La Grande-Bretagne, de son côté, vient d'entamer une enquête à ce propos. L'accord ne générerait pas de problèmes concurrentiels sur le marché européen, selon la Commission européenne.Les deux entreprises collaborent depuis assez longtemps déjà. Nuance est spécialisée en technologie vocale, mais s'occupe notamment de développements au profit de l'e-health, une application pour laquelle elle a déjà coopéré avec Microsoft. Le rachat est donc aussi un pas accompli par le géant technologique pour devenir un acteur encore plus en vue sur le marché des applications sanitaires. Tout comme Oracle qui a racheté Cerner plus tôt cette semaine, Microsoft entend avec Nuance simplifier la vie des professionnels du secteur médical.Le rachat de Nuance est l'un des plus importants de l'histoire de Microsoft. Seule LinkedIn, qui fut rachetée en 2016 pour quelque 23 milliards d'euros, est revenue encore plus chère.