Windows dispose de toute une série de testeurs bénévoles qui découvrent parfois des éléments qui ne sont pas encore tout à fait publics. C'est le cas de Florian Beaubois, qui a indiqué sur Twitter être tombé sur une publicité interne dans Windows Explorer.

L'annonce affiche une bannière pour Microsoft Editor dans le dossier Documents. L'idée semble être de diriger les utilisateurs qui travaillent sur leurs documents vers un produit de gestion de documents Microsoft.

Oups

Ces publicités ne sont pas pour tout de suite, explique Brandon LeBlanc, Senior Program Manager chez Microsoft, au site d'actualité technologique The Verge. Il rapporte qu'il s'agit d'une fonctionnalité expérimentale qui n'était pas encore destinée à être rendue publique. Il s'agit dès lors d'un bug assez douloureux, car c'est précisément le genre de fonctionnalité contre laquelle beaucoup de gens se braquent. Il faut dire que l'idée de recevoir des publicités dans un produit bureautique que vous payez est désagréable. Surtout s'il s'avère plus tard que ces publicités se basent sur plus que des formats de fichiers ou un emplacement sur le système.

Cependant, cela n'a pas arrêté Microsoft et d'autres sociétés par le passé. Dans son navigateur Edge, le géant de la technologie publie depuis longtemps des publicités pour ses propres produits. Précisons aussi que Microsoft n'est pas la seule entreprise à le faire. Pensez notamment à Gmail, qui tente de vous faire télécharger Chrome lorsque vous l'utilisez sur le navigateur Firefox, par exemple.

Windows dispose de toute une série de testeurs bénévoles qui découvrent parfois des éléments qui ne sont pas encore tout à fait publics. C'est le cas de Florian Beaubois, qui a indiqué sur Twitter être tombé sur une publicité interne dans Windows Explorer. L'annonce affiche une bannière pour Microsoft Editor dans le dossier Documents. L'idée semble être de diriger les utilisateurs qui travaillent sur leurs documents vers un produit de gestion de documents Microsoft. OupsCes publicités ne sont pas pour tout de suite, explique Brandon LeBlanc, Senior Program Manager chez Microsoft, au site d'actualité technologique The Verge. Il rapporte qu'il s'agit d'une fonctionnalité expérimentale qui n'était pas encore destinée à être rendue publique. Il s'agit dès lors d'un bug assez douloureux, car c'est précisément le genre de fonctionnalité contre laquelle beaucoup de gens se braquent. Il faut dire que l'idée de recevoir des publicités dans un produit bureautique que vous payez est désagréable. Surtout s'il s'avère plus tard que ces publicités se basent sur plus que des formats de fichiers ou un emplacement sur le système. Cependant, cela n'a pas arrêté Microsoft et d'autres sociétés par le passé. Dans son navigateur Edge, le géant de la technologie publie depuis longtemps des publicités pour ses propres produits. Précisons aussi que Microsoft n'est pas la seule entreprise à le faire. Pensez notamment à Gmail, qui tente de vous faire télécharger Chrome lorsque vous l'utilisez sur le navigateur Firefox, par exemple.