A la bourse de New York, le cours de l'action Microsoft a durant la journée de mardi passé de 265,79 dollars à plus de 265,55 dollars, ce qui était nécessaire pour franchir la barre hautement symbolique des 2.000 milliards de dollars de valeur boursière. Ensuite, l'action a régressé quelque peu, ce qui a forcé Microsoft à renoncer à son adhésion au club.

A la clôture du Nasdaq, le cours de l'action Microsoft atteignait les 265,51 dollars, ce qui représente pour cette année déjà une hausse de plus de 19 pour cent.

Rappelons que Microsoft a été fondée en avril 1975 par Bill Gates et Paul Allen. Satya Nadella, qui dirige l'entreprise depuis 2014, l'a fait évoluer du rôle d'éditeur de logiciels à celui de firme de services dans le nuage.

Après l'entrée à la bourse de Microsoft, il avait fallu patienter 33 ans pour atteindre le cap des 1.000 milliards de dollars de valeur boursière, mais seulement 2 ans environ pour en arriver à 2.000 milliards de dollars.

L'année dernière, Apple fut la première entreprise américaine à franchir cette frontière symbolique. Elle pèse actuellement quelque 2.200 milliards de dollars.

Des entreprises telles Amazon (1.800 milliards de dollars) et la société-mère de Google, Alphabet Inc. (1.600 milliards de dollars) se rapprochent elles aussi progressivement de la porte d'entrée de ce club exclusif.

A la bourse de New York, le cours de l'action Microsoft a durant la journée de mardi passé de 265,79 dollars à plus de 265,55 dollars, ce qui était nécessaire pour franchir la barre hautement symbolique des 2.000 milliards de dollars de valeur boursière. Ensuite, l'action a régressé quelque peu, ce qui a forcé Microsoft à renoncer à son adhésion au club.A la clôture du Nasdaq, le cours de l'action Microsoft atteignait les 265,51 dollars, ce qui représente pour cette année déjà une hausse de plus de 19 pour cent.Rappelons que Microsoft a été fondée en avril 1975 par Bill Gates et Paul Allen. Satya Nadella, qui dirige l'entreprise depuis 2014, l'a fait évoluer du rôle d'éditeur de logiciels à celui de firme de services dans le nuage.Après l'entrée à la bourse de Microsoft, il avait fallu patienter 33 ans pour atteindre le cap des 1.000 milliards de dollars de valeur boursière, mais seulement 2 ans environ pour en arriver à 2.000 milliards de dollars.L'année dernière, Apple fut la première entreprise américaine à franchir cette frontière symbolique. Elle pèse actuellement quelque 2.200 milliards de dollars.Des entreprises telles Amazon (1.800 milliards de dollars) et la société-mère de Google, Alphabet Inc. (1.600 milliards de dollars) se rapprochent elles aussi progressivement de la porte d'entrée de ce club exclusif.