Lors de son événement Mendix World organisé à Rotterdam, Mendix, une filiale de Siemens, effectue toute une série de nouvelles annonces. La plus étonnante d'entre elles est probablement le déploiement de Mendix Studio et Studio Pro: des environnements de développement destinés à offrir un support aux développeurs et à ce que Mendix appelle les 'citizen developers'.

Du code, en voulez-vous beaucoup, peu ou pas du tout?

Mendix a conçu des plates-formes 'low-code': une série d'éléments destinés à rendre la programmation plus facile, sans besoin d'écrire beaucoup de lignes de code. L'entreprise, qui se positionne comme un maillon entre le métier et le département IT, estime que le temps est venu de lancer un 'maker movement', comme elle l'appelle.

A présent qu'il y a un besoin toujours plus grand d'applications et une... carence toujours plus importante d'informaticiens - tel est le raisonnement -, il est important d'ouvrir le développement à davantage de personnes. L'environnement 'low-code' de l'entreprise 'est traditionnellement conçu pour le 'business engineer', le maillon entre le développeur et le 'business analyst'. Avec Mendix Studio, Mendix sort à présent un environnement 'no-code', avec lequel d'autres personnes encore doivent pouvoir travailler au sein des entreprises. Mendix Studio est un programme visuel, un outil WYSIWYG, avec lequel des personnes sans grande connaissance en codage (d'où l'appellation 'citizen developers') peuvent collaborer à la création et au développement d'applications.

Conjointement avec Mendix Studio, voici aussi Medix Studio Pro, la version destinée à offrir un environnement visuel au département IT proprement dit, afin de mettre au point des applications sophistiquées et d'adapter le code. Le duo peut être combiné, de sorte que des idées puissent être par exemple développées de manière simple, puis transférées au département IT pour être peaufinées et testées.

'Native mobile apps & data hub'

Outre le logiciel 'no-code', Mendix a fait aussi d'autres annonces lors de sa conférence. A noter le Data Hub, un catalogue de données intégré à la plate-forme, ainsi que le logiciel Mendix Studio. Cet outil semble essentiellement conçu pour les grandes entreprises, dont les données sont réparties dans plusieurs nuages et dans des centres de données sur site. Ce concentrateur permettrait de trouver rapidement les données voulues et de les intégrer dans une nouvelle application via une interface 'glisser-déposer'.

De plus, Mendix annonce une intégration avec Kubernetes, un support étendu des applis mobiles résidentes, ainsi que des collaborations avec Siemens (sa société mère) et avec SAP, ce qui fait qu'une application de Mendix pourra par exemple être déployée en quelques clics dans un environnement SAP HANA.

Enfin, 2019 oblige!, Mendix lance un moteur AI, Mendix Assist, destiné à permettre aux développeurs de travailler plus vite. Le moteur fonctionne comme un programmeur virtuel, qui présente les prochaines étapes, contrôle les flux et indique les erreurs potentielles. Dans Mendix Studio, pour le logiciel 'no-code', Mendix Assist sert de guide virtuel orientant les nouveaux utilisateurs pas à pas à travers le processus du développement d'applications.