Il ne s'agit pas encore d'un rachat formel, mais bien d'une option. Link3D est spécialisée en 'additive workflow and manufacturing execution systems' (MES).

Pour Materialise, ce rachat potentiel s'avérerait intéressant pour supporter d'autres entreprises, plus particulièrement lorsqu'elles veulent amplifier leur capacité de fabrication additive (impression 3D), afin de produire des choses à gros volume. Et d'ajouter qu'un rachat pourrait aussi accélérer sa feuille de route en matière d'accès 'cloud' à sa plate-forme logicielle.

Link3D est une entreprise américaine ayant des clients en Amérique du Nord, en Europe et en Asie. Elle a été fondée et est dirigée par Shane Fox.

'En unissant nos forces, nous nous attendons à renforcer notre position, afin de fournir à nos clients des solutions de planning, de gestion et d'optimalisation de leurs activités de fabrication additive', précise le CEO de Materialise, Fried Vancraen.

Il ne s'agit pas encore d'un rachat formel, mais bien d'une option. Link3D est spécialisée en 'additive workflow and manufacturing execution systems' (MES).Pour Materialise, ce rachat potentiel s'avérerait intéressant pour supporter d'autres entreprises, plus particulièrement lorsqu'elles veulent amplifier leur capacité de fabrication additive (impression 3D), afin de produire des choses à gros volume. Et d'ajouter qu'un rachat pourrait aussi accélérer sa feuille de route en matière d'accès 'cloud' à sa plate-forme logicielle.Link3D est une entreprise américaine ayant des clients en Amérique du Nord, en Europe et en Asie. Elle a été fondée et est dirigée par Shane Fox.'En unissant nos forces, nous nous attendons à renforcer notre position, afin de fournir à nos clients des solutions de planning, de gestion et d'optimalisation de leurs activités de fabrication additive', précise le CEO de Materialise, Fried Vancraen.