Le Cyber Resilience Centre sera hébergé au sein du siège européen de Mastercard à Waterloo. Selon l'entreprise, il s'agit là du premier projet en son genre en dehors de l'Amérique du Nord dans lequel Mastercard investit. Grâce aux efforts que déploiera le centre, Mastercard espère avoir une plus grande emprise sur les menaces qui planent comme un nuage sombre au-dessus du système de paiement européen, et auxquelles les institutions financières et les entreprises 'fintech' peuvent être exposées.

Le Cyber Resilience Centre européen de Mastercard collaborera avec plusieurs organisations sectorielles, instances répressives et banques centrales dans toute l'Europe. Pensez ici à l'ECB, Europol et Interpol, ainsi qu'à la National Crime Agency britannique. Selon Mastercard, le centre devrait mieux armer les entreprises pour contrer la cybercriminalité internationale et les menaces plus générales contre la sécurité.

"Les services financiers seront toujours tout en haut de la liste des cibles potentielles", explique Javier Perez, président de Mastercard Europe. "Cela est dû au fait qu'ils traitent un nombre incroyablement élevé de données de clients et d'identification. Notre Cyber Resilience Centre européen favorisera la collaboration entre les plus grandes organisations, ce qui devrait offrir tant aux entreprises qu'aux particuliers une sensation de sécurité, lorsqu'ils s'échangent des informations en ligne."

Dans la pratique, les activités du centre devront générer un meilleur respect de toutes les lois en matière de confidentialité à l'échelle mondiale, ainsi que des temps de réaction plus courts dans le cas d'événements à l'impact planétaire, tels des catastrophes naturelles, des interruptions de services et des atteintes à la sécurité. On s'attend à ce que le centre soit entièrement opérationnel en 2021.

Le Cyber Resilience Centre sera hébergé au sein du siège européen de Mastercard à Waterloo. Selon l'entreprise, il s'agit là du premier projet en son genre en dehors de l'Amérique du Nord dans lequel Mastercard investit. Grâce aux efforts que déploiera le centre, Mastercard espère avoir une plus grande emprise sur les menaces qui planent comme un nuage sombre au-dessus du système de paiement européen, et auxquelles les institutions financières et les entreprises 'fintech' peuvent être exposées.Le Cyber Resilience Centre européen de Mastercard collaborera avec plusieurs organisations sectorielles, instances répressives et banques centrales dans toute l'Europe. Pensez ici à l'ECB, Europol et Interpol, ainsi qu'à la National Crime Agency britannique. Selon Mastercard, le centre devrait mieux armer les entreprises pour contrer la cybercriminalité internationale et les menaces plus générales contre la sécurité."Les services financiers seront toujours tout en haut de la liste des cibles potentielles", explique Javier Perez, président de Mastercard Europe. "Cela est dû au fait qu'ils traitent un nombre incroyablement élevé de données de clients et d'identification. Notre Cyber Resilience Centre européen favorisera la collaboration entre les plus grandes organisations, ce qui devrait offrir tant aux entreprises qu'aux particuliers une sensation de sécurité, lorsqu'ils s'échangent des informations en ligne."Dans la pratique, les activités du centre devront générer un meilleur respect de toutes les lois en matière de confidentialité à l'échelle mondiale, ainsi que des temps de réaction plus courts dans le cas d'événements à l'impact planétaire, tels des catastrophes naturelles, des interruptions de services et des atteintes à la sécurité. On s'attend à ce que le centre soit entièrement opérationnel en 2021.