Zuckerberg a tenu ces propos deux jours après que le candidat républicain aux élections présidentielles américaines Donald Trump ait appelé à ne plus permettre aux musulmans d'accéder aux Etats-Unis, écrit The Verge.

"En tant que juif, j'ai toujours appris de mes parents qu'il faut faire face à n'importe quelle attaque lancée contre toutes les communautés", affirme Zuckerberg. "Et ce, même si l'attaque en cours ne vous vise pas personnellement, une attaque perpétrée contre la liberté touche tout le monde."

Il y a deux jours, Eric Schmidt de Google invitait les dirigeants des pouvoirs publics et du secteur technologique à laisser internet libre de toute haine et intimidation: "Nous avons besoin de responsables qui utilisent la nouvelle puissance technologique pour élargir notre horizon et, partant, pour étendre l'horizon de la société." Le post sur Facebook de Zuckerberg est un premier pas dans cette direction. (WK)

Zuckerberg a tenu ces propos deux jours après que le candidat républicain aux élections présidentielles américaines Donald Trump ait appelé à ne plus permettre aux musulmans d'accéder aux Etats-Unis, écrit The Verge."En tant que juif, j'ai toujours appris de mes parents qu'il faut faire face à n'importe quelle attaque lancée contre toutes les communautés", affirme Zuckerberg. "Et ce, même si l'attaque en cours ne vous vise pas personnellement, une attaque perpétrée contre la liberté touche tout le monde."Il y a deux jours, Eric Schmidt de Google invitait les dirigeants des pouvoirs publics et du secteur technologique à laisser internet libre de toute haine et intimidation: "Nous avons besoin de responsables qui utilisent la nouvelle puissance technologique pour élargir notre horizon et, partant, pour étendre l'horizon de la société." Le post sur Facebook de Zuckerberg est un premier pas dans cette direction. (WK)