Hurd avait 62 ans. On ne connaît guère de détails sur la cause de son décès, mais en septembre, Oracle elle-même annonça que son directeur serait absent pour cause de maladie durant une période indéterminée.

Durant sa carrière, Hurd accéda pour la première fois à la fonction de CEO chez National Cash Register, qui produisait des systèmes de caisses enregistreuses et de paiements. Il y fut actif durant 25 ans, dont les deux derniers, jusqu'en 2005, en qualité de directeur.

Cette année-là, Hurd rejoignit Hewlett-Packard (scindée aujourd'hui en HP Inc. et HPE), où il se chargea peu après d'une profonde restructuration avec, à la clé, une lourde phase de licenciements. Mais son approche fut néanmoins couronnée de succès, puisque sous sa direction, HP devint le principal fabricant de PC au monde et l'entreprise technologique au chiffre d'affaires le plus élevé.

En 2010, les choses dérapèrent. Hurd fut accusé par l'actrice Jodie Fisher d'intimidation sexuelle. Fisher travaillait comme consultante marketing pour HP, où elle co-organisait et présentait des événements auxquels participait Hurd. HP décida toutefois que ce qui s'était passé entre ces deux personnes, n'avait pas porté préjudice à la politique de l'entreprise, mais le fait est qu'Hurd avait aussi magouillé des notes de frais en vue de cacher à son épouse qu'il la trompait. Sachant cela, HP le licencia.

A peine un mois après son départ de HP, le directeur déchu fut repêché par Oracle. Il faut dire qu'Hurd était un ami personnel de Larry Ellison, le fondateur et CEO de l'entreprise à l'époque. En 2014, Hurd et Safra Catz devinrent tous deux co-CEO d'Oracle.

Mark Hurd était marié et avait deux filles.