Alors que la hausse avait été de 9,2 % en 2012 et même de 20 % en 2011. Au total, les éditeurs européens représentaient 42,2 milliards € de revenus en logiciels et 47,2 milliards € en revenus totaux. Le top 10 ne présente pratiquement pas de changement, avec SAP comme leader absolu (16,512 milliards € de revenus en logiciels), très loin devant Dassault Systèmes (1,887 milliard €) et Sage (1,522,6 milliard €).

La seule entreprise belge de ce classement est Swift qui, tout comme en 2012, pointe à la 10e place avec un chiffre d'affaires en logiciels de 580,2 millions € (contre 594,9 millions en 2012) sur un chiffre d'affaires total de 618 millions € (597 millions € un an plus tôt). Ses effectifs en R&D sont passés de 465 à 485 personnes entre 2013 et 2014.

Alors que la hausse avait été de 9,2 % en 2012 et même de 20 % en 2011. Au total, les éditeurs européens représentaient 42,2 milliards € de revenus en logiciels et 47,2 milliards € en revenus totaux. Le top 10 ne présente pratiquement pas de changement, avec SAP comme leader absolu (16,512 milliards € de revenus en logiciels), très loin devant Dassault Systèmes (1,887 milliard €) et Sage (1,522,6 milliard €).La seule entreprise belge de ce classement est Swift qui, tout comme en 2012, pointe à la 10e place avec un chiffre d'affaires en logiciels de 580,2 millions € (contre 594,9 millions en 2012) sur un chiffre d'affaires total de 618 millions € (597 millions € un an plus tôt). Ses effectifs en R&D sont passés de 465 à 485 personnes entre 2013 et 2014.