Keith Block travaillait depuis 2013 pour Salesforce et fut pendant longtemps considéré comme le successeur du fondateur de l'entreprise, Marc Benioff. Mais Block renonce à présent à sa fonction de co-CEO et choisit "d'écrire un nouveau chapitre". Il demeure cependant conseiller de Benioff.

Benioff en personne remercie Block pour les sept années passées chez Salesforce et soutient la décision qu'il vient de prendre. Les raisons pour lesquelles Block quitte en grande partie l'entreprise, n'ont pas été mentionnées dans le communiqué de Salesforce.

En même temps, l'entreprise annonce que Gavin Patterson, ex-CEO de BT et depuis septembre en charge d'EMEA chez Salesforce, dirigera désormais Salesforce International. Il supervisera ainsi tous les marchés internationaux de l'entreprise en dehors des Etats-Unis.

Keith Block travaillait depuis 2013 pour Salesforce et fut pendant longtemps considéré comme le successeur du fondateur de l'entreprise, Marc Benioff. Mais Block renonce à présent à sa fonction de co-CEO et choisit "d'écrire un nouveau chapitre". Il demeure cependant conseiller de Benioff.Benioff en personne remercie Block pour les sept années passées chez Salesforce et soutient la décision qu'il vient de prendre. Les raisons pour lesquelles Block quitte en grande partie l'entreprise, n'ont pas été mentionnées dans le communiqué de Salesforce.En même temps, l'entreprise annonce que Gavin Patterson, ex-CEO de BT et depuis septembre en charge d'EMEA chez Salesforce, dirigera désormais Salesforce International. Il supervisera ainsi tous les marchés internationaux de l'entreprise en dehors des Etats-Unis.