Les clients indonésiens de Facebook, qui ont rédigé des messages sur cette tragédie, ont souvent utilisé le terme "selamat''. Or ce mot a plusieurs significations et peut, en fonction du contexte, être traduit par "sain et sauf'', mais aussi "félicitations''. L'algorithme de Facebook a considéré les messages relatifs à la catastrophe naturelle comme des félicitations, ce qui a provoqué l'apparition de joyeuses animations à l'écran.

Facebook a annoncé via le site technologique Motherboard qu'elle regrettait cette maladresse et qu'elle avait interrompu la fonction des ballons. "Nous avons entre-temps désactivé localement la fonction en question'', a ainsi déclaré une porte-parole. "Nous soutenons les personnes touchées par le tremblement de terre.''

Les clients indonésiens de Facebook, qui ont rédigé des messages sur cette tragédie, ont souvent utilisé le terme "selamat''. Or ce mot a plusieurs significations et peut, en fonction du contexte, être traduit par "sain et sauf'', mais aussi "félicitations''. L'algorithme de Facebook a considéré les messages relatifs à la catastrophe naturelle comme des félicitations, ce qui a provoqué l'apparition de joyeuses animations à l'écran.Facebook a annoncé via le site technologique Motherboard qu'elle regrettait cette maladresse et qu'elle avait interrompu la fonction des ballons. "Nous avons entre-temps désactivé localement la fonction en question'', a ainsi déclaré une porte-parole. "Nous soutenons les personnes touchées par le tremblement de terre.''