Mimesys existe depuis 2016 et est spécialisée en communications holographiques. En résumé, elle permet à des personnes de se retrouver virtuellement dans un même espace, afin de tenir une réunion à distance de manière très réaliste.

De son côté, Magic Leap s'était surtout distinguée, il y a quelques années, par quelques vidéos de démonstrations spectaculaires, où elle présentait la très sophistiquée réalité augmentée. A l'époque, on ne connaissait pas grand-chose de l'entreprise elle-même, mais le fait que le CEO de Google, Sundar Pichai, y avait investi et y siégeait en tant qu'administrateur, avait rapidement suscité de l'intérêt au niveau mondial. L'entreprise a entre-temps déjà recueilli quelque 2,3 milliards de dollars et a lancé l'année dernière un casque AR.

Le rachat de Mimesys s'inscrit dans le cadre des activités AR de Magic Leap. Rien n'a filtré à propos du montant versé par les Américains.

Mimesys a été créée par Davy Loots, Rémi Rousseau et Stéphane Saffré. Ces dernières années, elle a fait l'objet d'un million d'euros d'investissement de la part de LRM et des business angels Frank Bekkers, Koen Desmedt, Theodoor Vanheusden et Jan Van Gael.

"Nous sommes très fiers qu'un acteur international comme Magic Leap nous ait remarqués dans un secteur en constante évolution, et veuille s'associer à nous", déclare Davy Loots. "En accomplissant ce pas, nous pourrons faire tourner notre technologie auto-développée sur la plate-forme d'une entreprise en vue, avant d'en poursuivre le développement. Notre équipe restera active sur le Corda Campus et sera étoffée."

Raf Degens, directeur général du Corda Campus, est lui aussi enthousiaste à propos du rachat: "Mimesys est le parfait exemple d'une entreprise qui a démarré sur notre campus et qui a évalué jusqu'à devenir une firme à succès. Voilà qui devrait donner à notre communauté un signal clair qu'il n'est pas utopique de lancer une entreprise sur le Corda Campus, puis de la voir progresser sur le marché mondial.