Lyft, qui n'est active qu'aux Etats-Unis et au Canada, mais qui y possède une importante part de marché, va dès aujourd'hui s'entretenir avec des investisseurs potentiels. L'entreprise souhaite ainsi obtenir des promesses pour son entrée à la bourse et ce, avant que son concurrent Uber n'envisage d'y entrer à son tour, ce qui pourrait avoir lieu, dit-on, le mois prochain.

Avec une valeur marchande estimée de 100 à 120 milliards de dollars, Uber est nettement plus importante que Lyft. La part de marché de cette dernière aux Etats-Unis est passée l'année dernière de 35 à 39 pour cent, ce qui fait qu'elle réduit son retard sur le numéro un de ce marché, Uber. Les deux entreprises accusent des pertes.