Avec l'ouvre-porte en impression 3D de Materialise, les portes peuvent s'ouvrir sans contact direct avec la poignée. Voilà qui s'avère intéressant quand on sait que le coronavirus peut subsister longtemps sur des surfaces et qu'il peut constituer un risque de contamination élevé surtout sur les poignées de porte.

L'ouvre-porte en impression 3D peut être monté sur des poignées existantes, sans qu'il soit besoin de forer des trous. L'extension de la forme d'une rame permet d'ouvrir et de fermer les portes avec l'avant-bras plutôt qu'avec la main. Le premier modèle convient pour les poignées cylindriques, mais Materialise envisage d'introduire d'autres designs à l'avenir.

Tout propriétaire d'une imprimante 3D peut télécharger gratuitement le concept et l'imprimer. Le fichier peut être rapatrié via ce site web. Toute personne ne possédant pas une imprimante 3D, peut commander son ouvre-porte chez Materialise. Une paire d'ouvre-porte mains libres revient alors à quarante euros.

Avec l'ouvre-porte en impression 3D de Materialise, les portes peuvent s'ouvrir sans contact direct avec la poignée. Voilà qui s'avère intéressant quand on sait que le coronavirus peut subsister longtemps sur des surfaces et qu'il peut constituer un risque de contamination élevé surtout sur les poignées de porte.L'ouvre-porte en impression 3D peut être monté sur des poignées existantes, sans qu'il soit besoin de forer des trous. L'extension de la forme d'une rame permet d'ouvrir et de fermer les portes avec l'avant-bras plutôt qu'avec la main. Le premier modèle convient pour les poignées cylindriques, mais Materialise envisage d'introduire d'autres designs à l'avenir.Tout propriétaire d'une imprimante 3D peut télécharger gratuitement le concept et l'imprimer. Le fichier peut être rapatrié via ce site web. Toute personne ne possédant pas une imprimante 3D, peut commander son ouvre-porte chez Materialise. Une paire d'ouvre-porte mains libres revient alors à quarante euros.