Cet accord d'une durée de cinq ans sera initié cet été et portera sur de grands festivals de musique, mais aussi sur des concerts plus intimistes, a déclaré le co-fondateur de NextVR, Dave Cole, à Recode.

Dans un premier temps, les concerts pourront être visionnés gratuitement, mais une fois que la technologie aura été perfectionnée et que le public croîtra, il est possible que certains d'entre eux deviennent payants.

Pour enregistrer les concerts, NextVR utilisera plusieurs angles de caméras, ce qui permettra au spectateur de choisir entre une place dans le public ou au beau milieu des musiciens sur la scène. Comme le son sera lui aussi capté à 360 degrés, l'auditeur aura vraiment l'impression d'écouter le concert en tournant simplement la tête.