Plusieurs banques, dont JPMorgan Chase et Goldman Sachs, superviseront cette opération qui permettra à LinkedIn d'accroître sa force de vente financière, selon un document remis mardi au gendarme boursier américain (SEC).

La société américaine avait fait une entrée triomphale sur la place financière new-yorkaise en mai 2011, doublant quasiment sa valeur lors de sa première journée de cotation, à plus de 8 milliards de dollars.

Sa capitalisation boursière dépasse aujourd'hui les 32 milliards de dollars. Mardi, l'action LinkedIn s'est appréciée de 2,54% à 246,13 dollars, soit plus de cinq fois sa valeur d'introduction. (Belga)

Plusieurs banques, dont JPMorgan Chase et Goldman Sachs, superviseront cette opération qui permettra à LinkedIn d'accroître sa force de vente financière, selon un document remis mardi au gendarme boursier américain (SEC). La société américaine avait fait une entrée triomphale sur la place financière new-yorkaise en mai 2011, doublant quasiment sa valeur lors de sa première journée de cotation, à plus de 8 milliards de dollars. Sa capitalisation boursière dépasse aujourd'hui les 32 milliards de dollars. Mardi, l'action LinkedIn s'est appréciée de 2,54% à 246,13 dollars, soit plus de cinq fois sa valeur d'introduction. (Belga)