Pour le dernier trimestre de cette année, LinkedIn table sur un chiffre d'affaires de 600 à 605 millions de dollars, alors que les analystes s'attendent en moyenne à un montant de quasiment 612 millions de dollars. Selon les connaisseurs du marché, l'entreprise se doit d'ajouter de nouvelles fonctions au site et consentir davantage d'efforts en vue d'y garder les visiteurs plus longtemps.

Au cours du trimestre écoulé, LinkedIn, qui recense plus de 300 millions d'utilisateurs, a essuyé une perte nette de 4,3 millions de dollars contre 3,4 millions de dollars l'année précédente. (Belga/MI)