Le Department of Homeland Security (DHS) américain signale que suite à l'intensification des contrôles de sécurité, l'interdiction des ordinateurs portables sur les vols n'est plus nécessaire. Cette interdiction avait été introduite en mars à cause des actes de terrorisme. Elle s'appliquait à neuf compagnies aériennes et aux vols directs vers les Etats-Unis au départ de dix aéroports internationaux situés en Egypte, en Jordanie, au Koweït, au Maroc, au Qatar, en Arabie Saoudite, en Turquie et aux Emirats Arabes Unis.

Les contrôles de sécurité plus stricts consistent notamment en un screening plus approfondi des passagers et en une vérification plus pointue des appareils électroniques tels les smartphones et ordinateurs portables. En outre, des mesures sont désormais prises en vue d'éviter ce qu'on appelle les 'insider attacks' impliquant des collaborateurs des aéroports ou des compagnies aériennes. Des chiens sont également utilisés pour la détection d'explosifs.

En collaboration avec Dutch IT-Channel.

Le Department of Homeland Security (DHS) américain signale que suite à l'intensification des contrôles de sécurité, l'interdiction des ordinateurs portables sur les vols n'est plus nécessaire. Cette interdiction avait été introduite en mars à cause des actes de terrorisme. Elle s'appliquait à neuf compagnies aériennes et aux vols directs vers les Etats-Unis au départ de dix aéroports internationaux situés en Egypte, en Jordanie, au Koweït, au Maroc, au Qatar, en Arabie Saoudite, en Turquie et aux Emirats Arabes Unis.Les contrôles de sécurité plus stricts consistent notamment en un screening plus approfondi des passagers et en une vérification plus pointue des appareils électroniques tels les smartphones et ordinateurs portables. En outre, des mesures sont désormais prises en vue d'éviter ce qu'on appelle les 'insider attacks' impliquant des collaborateurs des aéroports ou des compagnies aériennes. Des chiens sont également utilisés pour la détection d'explosifs.En collaboration avec Dutch IT-Channel.