Selon la VRT, six voitures Street View parcourront notre pays à partir d'aujourd'hui. Google a confirmé la nouvelle à Data News. Le but principal est de mettre à jour les images existantes. La dernière fois que ces voitures ont roulé en Belgique, c'était en 2017.

Les voitures quadrilleront notre pays pendant trois mois environ jusqu'au début octobre. Mais la capture d'images n'est pas tout, puisque celles-ci devront ensuite être traitées. Les numéros de plaque des voitures et les visages des passants devront y être floutés. Il en va de même pour les habitations, dont les propriétaires signalent ne pas vouloir les montrer sur Street View.

., Google Street View
. © Google Street View

Street View a été lancée en 2007 et a gagné la Belgique en 2009. Il s'agit d'une fonction par-dessus Google Maps permettant à l'utilisateur de déambuler virtuellement dans les rues. Au fil des années, Google a parfois aussi utilisé des tricycles, notamment dans les ruelles étroites de la ville de Bruges, et même des cameramen à pied (dans certains magasins ou sentiers reculés).

Mais Google n'est depuis longtemps plus la seule entreprise à proposer ce genre de service. Son concurrent Apple Maps fait en effet pareil dans certaines villes et a parcouru la périphérie de Bruxelles pas plus tard que le mois dernier. Citons aussi le gouvernement flamand qui dispose depuis 2008 de son propre Street View avec sa banque de données d'images à 360°, même si cette dernière n'est disponible que pour les pouvoirs publics.

Selon la VRT, six voitures Street View parcourront notre pays à partir d'aujourd'hui. Google a confirmé la nouvelle à Data News. Le but principal est de mettre à jour les images existantes. La dernière fois que ces voitures ont roulé en Belgique, c'était en 2017.Les voitures quadrilleront notre pays pendant trois mois environ jusqu'au début octobre. Mais la capture d'images n'est pas tout, puisque celles-ci devront ensuite être traitées. Les numéros de plaque des voitures et les visages des passants devront y être floutés. Il en va de même pour les habitations, dont les propriétaires signalent ne pas vouloir les montrer sur Street View.Street View a été lancée en 2007 et a gagné la Belgique en 2009. Il s'agit d'une fonction par-dessus Google Maps permettant à l'utilisateur de déambuler virtuellement dans les rues. Au fil des années, Google a parfois aussi utilisé des tricycles, notamment dans les ruelles étroites de la ville de Bruges, et même des cameramen à pied (dans certains magasins ou sentiers reculés).Mais Google n'est depuis longtemps plus la seule entreprise à proposer ce genre de service. Son concurrent Apple Maps fait en effet pareil dans certaines villes et a parcouru la périphérie de Bruxelles pas plus tard que le mois dernier. Citons aussi le gouvernement flamand qui dispose depuis 2008 de son propre Street View avec sa banque de données d'images à 360°, même si cette dernière n'est disponible que pour les pouvoirs publics.