Selon la plainte déposée, le décret présidentiel est anticonstitutionnel, peut-on lire dans The Wall Street Journal. Le procès a été intenté par un groupe d'utilisateurs non lié à WeChat même, ni à son propriétaire Tencent. Le but du procès est de faire annuler le décret présidentiel du 6 août. Avec ce décret, le président Trump bloque l'utilisation de WeChat et des transactions avec l'appli. Dans ce même décret, Trump accorde à TikTok un délai de 45 jours pour revendre ses activités américaines. Le gouvernement américain accuse les entreprises chinoises de partager des données de citoyens US avec le parti communiste chinois. L'exclusion devrait être appliquée le mois prochain.

Selon les utilisateurs de WeChat, le décret présidentiel serait contraire à la loi et violerait les principes du jugement équitable et du droit à la liberté d'expression. Il discriminerait aussi les Américains d'origine chinoise, parce que WeChat constitue le principal moyen pour ce groupe de citoyens de rester en relation entre eux et avec leur famille. Précédemment déjà, TikTok avait aussi déclaré avoir l'intention de s'attaquer en Justice à ce bannissement.

Selon la plainte déposée, le décret présidentiel est anticonstitutionnel, peut-on lire dans The Wall Street Journal. Le procès a été intenté par un groupe d'utilisateurs non lié à WeChat même, ni à son propriétaire Tencent. Le but du procès est de faire annuler le décret présidentiel du 6 août. Avec ce décret, le président Trump bloque l'utilisation de WeChat et des transactions avec l'appli. Dans ce même décret, Trump accorde à TikTok un délai de 45 jours pour revendre ses activités américaines. Le gouvernement américain accuse les entreprises chinoises de partager des données de citoyens US avec le parti communiste chinois. L'exclusion devrait être appliquée le mois prochain.Selon les utilisateurs de WeChat, le décret présidentiel serait contraire à la loi et violerait les principes du jugement équitable et du droit à la liberté d'expression. Il discriminerait aussi les Américains d'origine chinoise, parce que WeChat constitue le principal moyen pour ce groupe de citoyens de rester en relation entre eux et avec leur famille. Précédemment déjà, TikTok avait aussi déclaré avoir l'intention de s'attaquer en Justice à ce bannissement.