"TikTok et Sony Music vont travailler ensemble pour permettre encore plus de personnalisation et de créativité pour les utilisateurs de TikTok, et pour trouver de nouveaux débouchés et façon d'interagir avec les fans pour les artistes et musiques de Sony", a détaillé TikTok dans un communiqué lundi. Le réseau social détenu par le groupe chinois ByteDance a fondé son succès sur ses outils de réalisation de vidéos courtes, musicales et souvent parodiques, et sur ses algorithmes qui déterminent les contenus les plus susceptibles de conserver l'attention des utilisateurs. Les créateurs, même inconnus, parient sur la possibilité de voir l'une de leurs vidéos devenir virale.

La plateforme a ainsi fait exploser des bandes-sons réutilisées dans toutes sortes de contextes (humour, danse, animaux, parodies...), comme "Where is the love" des Black Eyed Peas. Les droits des musiques actuelles ou des indémodables sont donc importants pour le réseau social, surtout au moment où le président Donald Trump l'accuse d'espionnage au profit de Pékin et cherche à le bannir des Etats-Unis.

Triller, un concurrent direct dont les téléchargements se sont envolés à la faveur des déboires estivaux de TikTok, mise notamment sur un riche catalogue musical grâce à des partenariats avec Sony, Universal, Warner ou encore Spotify. Facebook a annoncé en août l'ajout de vidéos musicales sous licence visibles directement sur le réseau, dans "Facebook Watch", sans avoir besoin d'aller sur YouTube, où se concentre le trafic pour les clips des chanteurs et musiciens.

Pour Sony, l'intérêt est de s'associer avec un acteur connu pour son succès auprès des jeunes audiences. "Les clips vidéo courts sont devenus un pan excitant de l'écosystème de la musique et contribuent à la croissance globale de l'industrie", a remarqué Dennis Kooker, président des ventes aux Etats-Unis de Sony Music. "Pendant cette période où la communauté artistique fait face à des obstacles pour trouver de nouvelles façon d'interagir avec ses fans, nous sommes déterminés à travailler ensemble pour y arriver", a souligné Ole Obermann, responsable de la musique chez TikTok.

"TikTok et Sony Music vont travailler ensemble pour permettre encore plus de personnalisation et de créativité pour les utilisateurs de TikTok, et pour trouver de nouveaux débouchés et façon d'interagir avec les fans pour les artistes et musiques de Sony", a détaillé TikTok dans un communiqué lundi. Le réseau social détenu par le groupe chinois ByteDance a fondé son succès sur ses outils de réalisation de vidéos courtes, musicales et souvent parodiques, et sur ses algorithmes qui déterminent les contenus les plus susceptibles de conserver l'attention des utilisateurs. Les créateurs, même inconnus, parient sur la possibilité de voir l'une de leurs vidéos devenir virale. La plateforme a ainsi fait exploser des bandes-sons réutilisées dans toutes sortes de contextes (humour, danse, animaux, parodies...), comme "Where is the love" des Black Eyed Peas. Les droits des musiques actuelles ou des indémodables sont donc importants pour le réseau social, surtout au moment où le président Donald Trump l'accuse d'espionnage au profit de Pékin et cherche à le bannir des Etats-Unis. Triller, un concurrent direct dont les téléchargements se sont envolés à la faveur des déboires estivaux de TikTok, mise notamment sur un riche catalogue musical grâce à des partenariats avec Sony, Universal, Warner ou encore Spotify. Facebook a annoncé en août l'ajout de vidéos musicales sous licence visibles directement sur le réseau, dans "Facebook Watch", sans avoir besoin d'aller sur YouTube, où se concentre le trafic pour les clips des chanteurs et musiciens. Pour Sony, l'intérêt est de s'associer avec un acteur connu pour son succès auprès des jeunes audiences. "Les clips vidéo courts sont devenus un pan excitant de l'écosystème de la musique et contribuent à la croissance globale de l'industrie", a remarqué Dennis Kooker, président des ventes aux Etats-Unis de Sony Music. "Pendant cette période où la communauté artistique fait face à des obstacles pour trouver de nouvelles façon d'interagir avec ses fans, nous sommes déterminés à travailler ensemble pour y arriver", a souligné Ole Obermann, responsable de la musique chez TikTok.