Il s'agit d'une fonction qui est actuellement encore en développement pour Microsoft Defender for Office 365. Les utilisateurs y sont de toute façon déjà protégés contre différentes menaces numériques, comme certaines formes d'hameçonnage ('phishing').

Cette protection sera bientôt complétée dans le portail de sécurité par une fonction appelée 'nation state activity alerts' signalant que Microsoft soupçonne que des hackers, sponsorisés ou soutenus par des états, sont actifs sur le réseau (ou tentent de l'être). Microsoft utilisera à cette fin plusieurs indicateurs qu'elle élabore conjointement avec son équipe de sécurité.

Il n'y a pas encore de date exacte fixée pour le déploiement de la fonction. Selon la feuille de route de Microsoft 365, elle est en cours de développement ce mois-ci.

Il s'agit d'une fonction qui est actuellement encore en développement pour Microsoft Defender for Office 365. Les utilisateurs y sont de toute façon déjà protégés contre différentes menaces numériques, comme certaines formes d'hameçonnage ('phishing').Cette protection sera bientôt complétée dans le portail de sécurité par une fonction appelée 'nation state activity alerts' signalant que Microsoft soupçonne que des hackers, sponsorisés ou soutenus par des états, sont actifs sur le réseau (ou tentent de l'être). Microsoft utilisera à cette fin plusieurs indicateurs qu'elle élabore conjointement avec son équipe de sécurité.Il n'y a pas encore de date exacte fixée pour le déploiement de la fonction. Selon la feuille de route de Microsoft 365, elle est en cours de développement ce mois-ci.