Dans ce document, le FBI n'indique pas de quels états il s'agit, mais Yahoo signale qu'il est question de l'Arizona et de l'Illinois sur base de sources bien informées. Dans l'Illinois, les pirates ont réussi à mettre la main sur les informations personnelles de 200.000 électeurs au maximum. Le système d'enregistrement des électeurs a en fin de compte dû être désactivé pendant dix jours. Et en Arizona, du logiciel nuisible a été installé dans le système, mais aucune information n'a été dérobée.

Selon Rich Barger de l'entreprise de sécurité IT TreatConnect, l'une des adresses IP utilisées par les pirates, s'était précédemment déjà manifestée sur des forums internet de pirates criminels russes. La façon dont les piratages ont eu lieu, affiche également des similitudes avec d'autres actes de piratage qui pourraient avoir été l'oeuvre de cybercriminels soutenus par la Russie.

Le FBI n'a pas souhaité donner de détails sur cette affaire.

(ANP/WK)

Dans ce document, le FBI n'indique pas de quels états il s'agit, mais Yahoo signale qu'il est question de l'Arizona et de l'Illinois sur base de sources bien informées. Dans l'Illinois, les pirates ont réussi à mettre la main sur les informations personnelles de 200.000 électeurs au maximum. Le système d'enregistrement des électeurs a en fin de compte dû être désactivé pendant dix jours. Et en Arizona, du logiciel nuisible a été installé dans le système, mais aucune information n'a été dérobée.Selon Rich Barger de l'entreprise de sécurité IT TreatConnect, l'une des adresses IP utilisées par les pirates, s'était précédemment déjà manifestée sur des forums internet de pirates criminels russes. La façon dont les piratages ont eu lieu, affiche également des similitudes avec d'autres actes de piratage qui pourraient avoir été l'oeuvre de cybercriminels soutenus par la Russie.Le FBI n'a pas souhaité donner de détails sur cette affaire.(ANP/WK)