HP Inc a annoncé jeudi soir vouloir restructurer. Ces trois prochaines années, entre 7.000 et 9.000 postes d'emploi seront supprimés. HP Inc fabrique entre autres des PC et des imprimantes, mais l'entreprise entend à l'avenir se concentrer davantage sur les services. En passant par cette phase de licenciements, elle espère pouvoir économiser un milliard de dollars par an à partir de 2022.

L'impact exact de la restructuration pour la Belgique n'est pas encore clair. "Dans notre pays, 150 personnes travaillent à Diegem. Il s'agit de vendeurs et de personnel administratif de support. Actuellement, nous n'avons pas la moindre information sur la manière dont la division belge sera impactée", affirme le secrétaire syndicaliste Peter Darin (ACV/CSC Puls).

"Nous voulons rapidement savoir vers quoi nous allons. A en croire le communiqué de presse de HP, les licenciements seront étalés sur trois années. Nous voulons absolument éviter le scénario, par lequel l'entreprise mettrait quelqu'un dehors de temps à autres au cours de cette période, afin de contourner le règlement en matière de licenciement collectif de la loi Renault. Nous nous concertons aujourd'hui même avec tous les syndicats pour mettre en place une stratégie commune", conclut Darin.