Voilà ce que déclare l'analyste de marché Digitimes. L'organisation, généralement bien informée à propos du marché asiatique, signale que les premiers appareils 5G sortiront en 2019 certes, mais à raison d'un million d'exemplaires seulement. En guise de comparaison, 383,5 millions de smartphones sont actuellement vendus par trimestre, selon Gartner.

Dans les années qui suivront, la part des appareils 5G augmentera. D'ici 2022, l'organisation estime que 18 pour cent des smartphones seront compatibles avec la 5G.

Mais Digitimes évoque aussi le besoin d'optimalisation. Comme les appareils 5G devront supporter les ondes millimétriques, assurant un internet rapide sur de courtes distances, ils nécessiteront pas moins de 8 antennes. Il en résulte que la taille et la consommation énergétique des futurs smartphones constituent momentanément encore des obstacles.