L'entreprise de Redmond a clôturé son premier trimestre sur un chiffre d'affaires de 33,1 milliards de dollars, soit davantage que ce que les analystes attendaient. C'est aussi 14 pour cent de plus que durant la même période de l'année dernière. Le bénéfice d'exploitation a crû de 27 pour cent à quasiment 13 milliards de dollars. En fin de compte, Microsoft en a conservé 10,7 milliards, soit 21 pour cent de plus qu'il y a un an.

Le facteur principal de ce bénéfice s'appelle Azure. La division 'cloud' de Microsoft a rapporté 11,6 milliards de dollars, ce qui représente une hausse de 26 pour cent sur une base annuelle.

Satya Nadella, le directeur de Microsoft, a annoncé dans un communiqué que les grandes firmes en vue au niveau mondial optent pour les services cloud de son entreprise. Nadella a aussi promis de continuer d'investir dans l'innovation. En outre, Microsoft poursuivra sa progression sur les marchés à haut potentiel.