Les services de diffusion musicale en vue Spotify, Deezer et Jay-Z's Tidal vont devoir affronter un nouveau concurrent. La firme néerlandaise WeTransfer lance en effet un service de diffusion propre. Et ce, même si la plate-forme sera tout à fait différente des autres susmentionnées - elle ressemblera probablement davantage à une plate-forme telle Soundcloud. WeTransfer entend cibler les 'mixtapes', à l'exclusion du matériel. L'entreprise a dans ce but collaboré précédemment déjà avec Prince, Big Grams et Disclosure, selon Bloomberg.

Le service de partage en ligne WeTransfer, comparable à Dropbox, possède 85 millions d'utilisateurs mensuels. La jeune entreprise néerlandaise a été fondée en 2009 et a actuellement une valeur de quelque 100 millions de dollars.

Ce qui rend l'annonce de WeTransfer tout particulièrement intéressante, c'est que la plate-forme de diffusion musicale ne devra pas nécessairement faire du bénéfice. WeTransfer entend ainsi se distinguer des autres services tels Dropbox. L'entreprise est surtout populaire en Europe. Aux Etats-Unis, elle n'est pas encore très connue, raison pour laquelle le service de diffusion serait rajouté.

Pour l'instant, WeTransfer tire ses rentrées pour moitié de la publicité et pour moitié des abonnements.

Les services de diffusion musicale en vue Spotify, Deezer et Jay-Z's Tidal vont devoir affronter un nouveau concurrent. La firme néerlandaise WeTransfer lance en effet un service de diffusion propre. Et ce, même si la plate-forme sera tout à fait différente des autres susmentionnées - elle ressemblera probablement davantage à une plate-forme telle Soundcloud. WeTransfer entend cibler les 'mixtapes', à l'exclusion du matériel. L'entreprise a dans ce but collaboré précédemment déjà avec Prince, Big Grams et Disclosure, selon Bloomberg.Le service de partage en ligne WeTransfer, comparable à Dropbox, possède 85 millions d'utilisateurs mensuels. La jeune entreprise néerlandaise a été fondée en 2009 et a actuellement une valeur de quelque 100 millions de dollars.Ce qui rend l'annonce de WeTransfer tout particulièrement intéressante, c'est que la plate-forme de diffusion musicale ne devra pas nécessairement faire du bénéfice. WeTransfer entend ainsi se distinguer des autres services tels Dropbox. L'entreprise est surtout populaire en Europe. Aux Etats-Unis, elle n'est pas encore très connue, raison pour laquelle le service de diffusion serait rajouté.Pour l'instant, WeTransfer tire ses rentrées pour moitié de la publicité et pour moitié des abonnements.