Kaseya a été victime d'une cyberattaque la semaine dernière. Via une vulnérabilité dans Kaseya VSA, les criminels ont pu diffuser un ransomware sur les réseaux des clients de l'entreprise et des clients de ces derniers, souvent des acteurs informatiques.

Chaque jour au cours de la semaine écoulée, l'entreprise a fourni plusieurs mises à jour concernant l'état de la situation, et l'intention était que la version SaaS, qui n'était pas touchée, soit rapidement remise en ligne. Mais en raison d'un problème concernant le déploiement de SaaS, cette opération a été retardée.

Pour les serveurs VSA fonctionnant chez les clients, une feuille de route est maintenant disponible avec toutes les mesures que les entreprises doivent prendre pour se préparer à appliquer les correctifs. La dernière mise à jour date de la nuit de mercredi à jeudi, mais une nouvelle mise à jour pourrait suivre plus tard dans la journée. L'entreprise promet également une vidéo du CEO expliquant plus en détail ce qui s'est passé.

Kaseya a été victime d'une cyberattaque la semaine dernière. Via une vulnérabilité dans Kaseya VSA, les criminels ont pu diffuser un ransomware sur les réseaux des clients de l'entreprise et des clients de ces derniers, souvent des acteurs informatiques.Chaque jour au cours de la semaine écoulée, l'entreprise a fourni plusieurs mises à jour concernant l'état de la situation, et l'intention était que la version SaaS, qui n'était pas touchée, soit rapidement remise en ligne. Mais en raison d'un problème concernant le déploiement de SaaS, cette opération a été retardée.Pour les serveurs VSA fonctionnant chez les clients, une feuille de route est maintenant disponible avec toutes les mesures que les entreprises doivent prendre pour se préparer à appliquer les correctifs. La dernière mise à jour date de la nuit de mercredi à jeudi, mais une nouvelle mise à jour pourrait suivre plus tard dans la journée. L'entreprise promet également une vidéo du CEO expliquant plus en détail ce qui s'est passé.