Selon le FEM, 7,1 millions d'emplois passeront à la trappe, mais 2 millions d'autres seront créés. Ces résultats résultent d'entretiens menés avec des responsables des ressources humaines dans les quinze principales économies occidentales.

Les 15 économies consultées représentent quelque 65 pour cent du nombre total de travailleurs au niveau mondial. Il s'agit non seulement d'emplois dans des usines, mais par exemple aussi dans le secteur administratif et dans celui des soins de santé.

Les nouveaux emplois seront créés dans le secteur technologique. Le besoin de programmeurs et d'ingénieurs ne fera que croître dans les cinq prochaines années, selon le FEM. L'on recensera également une progression dans le secteur de l'énergie. Ici, l'on créera des emplois essentiellement suite au changement climatique.

L'impact se fera surtout sentir chez les femmes. Relativement beaucoup d'entre elles possèdent aujourd'hui un travail dans les secteurs qui seront fortement touchés. Par ailleurs, peu de femmes ont une formation technologique. (WK)