Les consommateurs n'ont également aucun recours en cas de pertes sur les investissements en cryptomonnaies et aucune protection, préviennent ainsi l'Autorité bancaire européenne (EBA), l'Autorité européenne des marchés financiers (ESMA) et l'Autorité européenne des assurances et des pensions professionnelles (EIOPA).

Ces trois organisations constatent un intérêt croissant pour les cryptomonnaies chez les particuliers. Les monnaies numériques ne conviennent cependant pas comme investissement ou moyen de paiement pour la plupart des consommateurs, estiment-elles, car elles sont souvent soumises à de très fortes fluctuations de valeur. En outre, les consommateurs qui investissent de cette manière peuvent être victimes, par exemple, de cyberattaques et de fraudes. "Les consommateurs courent un risque très réel de perdre tout leur argent investi s'ils achètent ces actifs", alertent les régulateurs dans une déclaration commune.

Les trois autorités mettent également en garde contre les risques de publicité mensongère dans le cas des cryptomonnaies, notamment par des influenceurs sur les réseaux sociaux. Ceux-ci peuvent avoir un intérêt financier à promouvoir les monnaies numériques et les produits et services liés aux cryptomonnaies. "Les consommateurs doivent être particulièrement méfiants si des retours rapides ou élevés sont promis, surtout s'ils semblent trop beaux pour être vrais."

L'Union européenne est en train de réglementer et de superviser les marchés de cryptomonnaies. Les autorités des États-Unis et d'autres pays, par exemple, ont également déjà mis en garde contre les risques encourus par les personnes qui investissent dans les monnaies numériques.

Les consommateurs n'ont également aucun recours en cas de pertes sur les investissements en cryptomonnaies et aucune protection, préviennent ainsi l'Autorité bancaire européenne (EBA), l'Autorité européenne des marchés financiers (ESMA) et l'Autorité européenne des assurances et des pensions professionnelles (EIOPA).Ces trois organisations constatent un intérêt croissant pour les cryptomonnaies chez les particuliers. Les monnaies numériques ne conviennent cependant pas comme investissement ou moyen de paiement pour la plupart des consommateurs, estiment-elles, car elles sont souvent soumises à de très fortes fluctuations de valeur. En outre, les consommateurs qui investissent de cette manière peuvent être victimes, par exemple, de cyberattaques et de fraudes. "Les consommateurs courent un risque très réel de perdre tout leur argent investi s'ils achètent ces actifs", alertent les régulateurs dans une déclaration commune.Les trois autorités mettent également en garde contre les risques de publicité mensongère dans le cas des cryptomonnaies, notamment par des influenceurs sur les réseaux sociaux. Ceux-ci peuvent avoir un intérêt financier à promouvoir les monnaies numériques et les produits et services liés aux cryptomonnaies. "Les consommateurs doivent être particulièrement méfiants si des retours rapides ou élevés sont promis, surtout s'ils semblent trop beaux pour être vrais."L'Union européenne est en train de réglementer et de superviser les marchés de cryptomonnaies. Les autorités des États-Unis et d'autres pays, par exemple, ont également déjà mis en garde contre les risques encourus par les personnes qui investissent dans les monnaies numériques.