Le réseau publicitaire de Microsoft poste des annonces sur des sites tels Bing, Outlook.com, AOL, MSN.com, Yahoo et d'autres encore. Le géant technologique déclare à présent avoir ainsi touché l'année dernière et pour la première fois un milliard de personnes. Ce montant repose sur des données internes et sur ComScore.

Selon Microsoft, il s'agit en majeure partie de 'chevauchements', ce qui signifie qu'un utilisateur visite plusieurs sites de la même marque. Pensez par exemple aux utilisateurs Windows qui se trouvent aussi sur MSN ou Bing.

Avec un public-cible d'un milliard d'individus, Microsoft ne rattrape pas encore Facebook (2,4 milliards de personnes touchées, selon des chiffres propres) et Google (1 milliard d'utilisateurs par mois), mais il s'agit néanmoins là d'un très vaste marché, qui dépasse peut-être l'attente. Récemment encore, l'entreprise avait racheté une plate-forme publicitaire, Xandr, pour lui permettre d'étendre sa part de marché.

Le réseau publicitaire de Microsoft poste des annonces sur des sites tels Bing, Outlook.com, AOL, MSN.com, Yahoo et d'autres encore. Le géant technologique déclare à présent avoir ainsi touché l'année dernière et pour la première fois un milliard de personnes. Ce montant repose sur des données internes et sur ComScore.Selon Microsoft, il s'agit en majeure partie de 'chevauchements', ce qui signifie qu'un utilisateur visite plusieurs sites de la même marque. Pensez par exemple aux utilisateurs Windows qui se trouvent aussi sur MSN ou Bing.Avec un public-cible d'un milliard d'individus, Microsoft ne rattrape pas encore Facebook (2,4 milliards de personnes touchées, selon des chiffres propres) et Google (1 milliard d'utilisateurs par mois), mais il s'agit néanmoins là d'un très vaste marché, qui dépasse peut-être l'attente. Récemment encore, l'entreprise avait racheté une plate-forme publicitaire, Xandr, pour lui permettre d'étendre sa part de marché.