LinkedIn a revu ses conditions d'utilisation. Il s'agit en grande partie de la concrétisation des conditions existantes, à l'exception d'un passage étonnant relatif à la prostitution et aux services d'escorte: "Il est interdit de créer des profils et de proposer du contenu destinés à promouvoir les services d'escorte ou la prostitution, même si c'est légal là où vous vous trouvez."

Ces services sont légaux dans de nombreux pays européens, mais pas aux Etats-Unis. LinkedIn appliquera donc désormais la loi américaine et ce, dans tous les pays où il est actif.
Il sera cependant encore et toujours possible de saisir 'prostitution' dans 'skills', et l'on pourra encore effectuer des recherches sur des mots-clés tels call girl, escort ou adult entertainment.

LinkedIn a revu ses conditions d'utilisation. Il s'agit en grande partie de la concrétisation des conditions existantes, à l'exception d'un passage étonnant relatif à la prostitution et aux services d'escorte: "Il est interdit de créer des profils et de proposer du contenu destinés à promouvoir les services d'escorte ou la prostitution, même si c'est légal là où vous vous trouvez." Ces services sont légaux dans de nombreux pays européens, mais pas aux Etats-Unis. LinkedIn appliquera donc désormais la loi américaine et ce, dans tous les pays où il est actif. Il sera cependant encore et toujours possible de saisir 'prostitution' dans 'skills', et l'on pourra encore effectuer des recherches sur des mots-clés tels call girl, escort ou adult entertainment.