Depuis six mois, on trouve toujours un code QR sur les amendes routières. Le système était simple en principe: vous scanniez le code, qui était transféré à votre appli bancaire, et vous payiez ensuite l'amende directement avec la mention ad hoc et au numéro de compte indiqué. Voilà pour la théorie, car dans la pratique, cela ne pouvait se faire que si vous étiez client chez Belfius ou chez KBC. Avec les autres banques grandes et petites, cela posait problème. Pour certains paiements, il était dès lors malaisé de savoir si l'opération avait vraiment été effectuée ou pas.

Bientôt, tout devrait rentrer dans l'ordre: vous pourrez choisir votre mode de paiement: Bancontact ou Mastercard. Voilà ce que le Service Public Fédéral Justice a déclaré cette semaine dans l'émission flamande 'De inspecteur' sur Radio 2. Les problèmes rencontrés étaient dus au fait que le Service Public Fédéral Justice utilisait la norme européenne pour le code QR, alors que toutes les banques ne la suivaient pas.

La nouvelle solution est indépendante des applis bancaires. Lorsque vous scannerez un code QR, vous verrez d'abord apparaître quelques options de paiement, où vous choisirez celle qui vous convient. Le paiement proprement dit s'effectuera alors via l'appli choisie Bancontact ou Mastercard/Visa. L'entreprise anversoise POM s'est chargée du développement du nouveau système de code QR. Il présente un important avantage: "Il ne peut être fraudé", affirme Tom Totté de POM à la VRT. "Même si un fraudeur remplace le code QR, il ne pourra recevoir le paiement, car nous ne travaillons qu'avec des destinataires agréés."