Les clients de Scarlet ont été confrontés mardi à des problèmes de connexion, liés à une attaque par déni de service (Ddos) dirigée contre l'opérateur. Ce type d'attaque a pour but de rendre un site web ou un serveur indisponible en le bombardant de requêtes inutiles jusqu'à ce qu'il soit bloqué.

"Nous suivons la situation de près, mais nous sommes convaincus que le problème est maintenant résolu", a assuré le porte-parole de Proximus, Fabrice Gansbeke.

Les clients de Scarlet ont été confrontés mardi à des problèmes de connexion, liés à une attaque par déni de service (Ddos) dirigée contre l'opérateur. Ce type d'attaque a pour but de rendre un site web ou un serveur indisponible en le bombardant de requêtes inutiles jusqu'à ce qu'il soit bloqué."Nous suivons la situation de près, mais nous sommes convaincus que le problème est maintenant résolu", a assuré le porte-parole de Proximus, Fabrice Gansbeke.