Selon RTL Nieuws, il s'agit du groupe cybercriminel Hive, qui attaque des entreprises et des organisations et prend en otage leurs ordinateurs et leurs fichiers depuis juin de cette année. Hive demande de payer la rançon en bitcoins.

Les succursales européennes de MediaMarkt, notamment celles des Pays-Bas, de Belgique et d'Allemagne, sont touchées par l'attaque au ransomware depuis lundi matin. Les magasins restent ouverts et les achats peuvent y avoir lieu, mais le retrait des commandes et les retours ne sont par contre plus possibles.

La cyberattaque a commencé dans la nuit de dimanche à lundi. La société a immédiatement informé les autorités compétentes et affirme qu'elle s'efforce de déterminer exactement quels systèmes ont été touchés et comment éviter tout dommage.

Selon RTL Nieuws, il s'agit du groupe cybercriminel Hive, qui attaque des entreprises et des organisations et prend en otage leurs ordinateurs et leurs fichiers depuis juin de cette année. Hive demande de payer la rançon en bitcoins.Les succursales européennes de MediaMarkt, notamment celles des Pays-Bas, de Belgique et d'Allemagne, sont touchées par l'attaque au ransomware depuis lundi matin. Les magasins restent ouverts et les achats peuvent y avoir lieu, mais le retrait des commandes et les retours ne sont par contre plus possibles.La cyberattaque a commencé dans la nuit de dimanche à lundi. La société a immédiatement informé les autorités compétentes et affirme qu'elle s'efforce de déterminer exactement quels systèmes ont été touchés et comment éviter tout dommage.