Les Pays-Bas et la Grande-Bretagne infligent des amendes à Uber pour fuite de données

27/11/18 à 13:24 - Mise à jour à 13:23

Source: Datanews

Le service de taxi Uber se voit infliger aux Pays-Bas et en Grande-Bretagne des amendes de quelques centaines de milliers d'euros pour une fuite de données personnelles de clients et de chauffeurs. Uber n'en avait pas informé en temps voulu les contrôleurs et les personnes concernées.

Les Pays-Bas et la Grande-Bretagne infligent des amendes à Uber pour fuite de données

© Reuters

Uber réagit en se déclarant satisfaite que cet incident soit clos. L'entreprise annonce avoir entre-temps mieux sécurisé ses systèmes. Uber a également engagé plusieurs directeurs en charge du respect de la vie privée, de la protection des données et de la sécurité. L'entreprise à l'initiative de l'appli de taxi indique "consentir de gros efforts en vue de tenir notre promesse de regagner la confiance de nos utilisateurs''.

La fuite de données avait en 2016 touché plus de 57 millions d'utilisateurs d'Uber dans le monde. Aux Pays-Bas, la fuite avait concerné quelque 174.000 clients et chauffeurs. En Belgique aussi, il y eut quelque cent mille victimes. Le montant de l'amende infligée dépend entre autres du nombre d'infractions commises, de leur gravité et de la situation financière de l'entreprise technologique américain.

Amende

Uber n'avait révélé qu'en novembre de l'année dernière avoir été piratée plus d'un an auparavant. Les pirates avaient notamment mis la main sur les noms, adresses e-mail et numéros de téléphone d'utilisateurs de l'appli de taxi. Pour ne pas ébruiter le vol, Uber avait versé 100.000 dollars aux hackers.

En Grande-Bretagne, où 2,7 millions de clients et quasiment 82.000 chauffeurs avaient été touchés, Uber s'est également vu infliger une amende pour les mêmes raisons. Le contrôleur britannique ICO a fixé ici le montant de l'amende à 385.000 livres, soit un peu moins de 434.000 euros. Dans cette affaire visant Uber, les contrôleurs européens ont collaboré, selon une porte-parole de la 'Nederlandse Autoriteit Persoonsgegevens'. Uber risque par conséquent de se voir infliger aussi des amendes dans d'autres pays européens

La Federal Trade Commission américaine avait en avril dernier encore rappelé Uber à l'ordre. L'entreprise a dans son pays déboursé déjà pas moins de 148 millions de dollars pour trouver des arrangements suite à des réclamations en dommages et intérêts.

Nos partenaires