A l'entendre, VodafoneZiggo dispose actuellement d'un réseau 5G couvrant la moitié des Pays-Bas. D'ici fin juillet, l'opérateur veut couvrir tout le pays. Il exploite à cette fin le Dynamic Spectrum Sharing, à savoir le partage du spectre, où des fréquences existantes pour la 4G sont réutilisées pour la 5G.

L'opérateur adopte ainsi la même approche que Proximus, qui utilise le spectre 3G pour déployer la 5G. Aux Pays-Bas aussi, il est donc question dans la pratique d'une sorte de '5G allégée'.

VodafoneZiggo évoque des vitesses maximales jusqu'à 1 Gbps, même si l'opérateur indique lui-même qu'il s'agit pour l'instant d'une augmentation de vitesse de dix pour cent en moyenne au départ des 350 Mbps actuels. La latence (vitesse de réaction) serait améliorée de trente pour cent, passant de 30 à moins de 20 millisecondes.

En guise de comparaison, Proximus promet avec la 5G une augmentation de vitesse de trente pour cent et atteint pour le moment dans la pratique quelque 350 Mbps en extérieur via la 4,5G. Le réseau 5G belge devrait donc être plus rapide.

Pour son réseau 5G, Vodafoneziggo s'associe avec Ericsson. Contrairement à Proximus, chaque client disposant d'un appareil paré pour la 5G pourra utiliser le réseau sans abonnement spécial ou supplémentaire.

Les enchères 5G aux Pays-Bas, où les opérateurs pourront acheter du spectre supplémentaire pour déployer un réseau 5G à part entière, sont prévues pour le 30 juin. Selon toute attente, KPN, T-Mobile et VodafoneZiggo y prendront part.

A l'entendre, VodafoneZiggo dispose actuellement d'un réseau 5G couvrant la moitié des Pays-Bas. D'ici fin juillet, l'opérateur veut couvrir tout le pays. Il exploite à cette fin le Dynamic Spectrum Sharing, à savoir le partage du spectre, où des fréquences existantes pour la 4G sont réutilisées pour la 5G.L'opérateur adopte ainsi la même approche que Proximus, qui utilise le spectre 3G pour déployer la 5G. Aux Pays-Bas aussi, il est donc question dans la pratique d'une sorte de '5G allégée'. VodafoneZiggo évoque des vitesses maximales jusqu'à 1 Gbps, même si l'opérateur indique lui-même qu'il s'agit pour l'instant d'une augmentation de vitesse de dix pour cent en moyenne au départ des 350 Mbps actuels. La latence (vitesse de réaction) serait améliorée de trente pour cent, passant de 30 à moins de 20 millisecondes.En guise de comparaison, Proximus promet avec la 5G une augmentation de vitesse de trente pour cent et atteint pour le moment dans la pratique quelque 350 Mbps en extérieur via la 4,5G. Le réseau 5G belge devrait donc être plus rapide.Pour son réseau 5G, Vodafoneziggo s'associe avec Ericsson. Contrairement à Proximus, chaque client disposant d'un appareil paré pour la 5G pourra utiliser le réseau sans abonnement spécial ou supplémentaire.Les enchères 5G aux Pays-Bas, où les opérateurs pourront acheter du spectre supplémentaire pour déployer un réseau 5G à part entière, sont prévues pour le 30 juin. Selon toute attente, KPN, T-Mobile et VodafoneZiggo y prendront part.