"Certains panneaux ont pu être réinitialisés à distance, mais la plupart doivent être réparés manuellement. Notre personnel doit donc oeuvrer panneau par panneau, ce qui nécessite beaucoup de travail", selon Veva Da­niëls, porte-parole de l'agence flamande des routes et du trafic. "Nous espérons un retour à la normale d'ici la fin du mois de septembre". Selon les chiffres de l'entreprise informatique Ixor, il y avait il y a deux ans 2.000 panneaux de signalisation variables pour les zones 30 en Flandre. Il n'est pas déterminé s'ils sont tous affectés par ce problème.

"Certains panneaux ont pu être réinitialisés à distance, mais la plupart doivent être réparés manuellement. Notre personnel doit donc oeuvrer panneau par panneau, ce qui nécessite beaucoup de travail", selon Veva Da­niëls, porte-parole de l'agence flamande des routes et du trafic. "Nous espérons un retour à la normale d'ici la fin du mois de septembre". Selon les chiffres de l'entreprise informatique Ixor, il y avait il y a deux ans 2.000 panneaux de signalisation variables pour les zones 30 en Flandre. Il n'est pas déterminé s'ils sont tous affectés par ce problème.