Sur l'App Store, les fournisseurs de logiciels doivent obligatoirement recourir au système de paiement d'Apple. Au passage, le géant technologique perçoit une commission qui s'élève généralement à 30 pour cent. Des plaintes ont ainsi été déposées par plusieurs développeurs d'applications, dont le service de streaming musical Spotify, qui jugent que cette situation gonfle artificiellement les prix de leurs abonnements sur les appareils Apple, dont l'iPhone. Dans le cas de Spotify, il se trouve qu'Apple propose un produit concurrent dénommé "Apple Music".

Autorités

Selon des sources de Bloomberg, l'enquête américaine a commencé mi-2019. Dans ce cadre, les autorités interrogent de petits et grands fournisseurs d'applications pour iPhone et iPad afin de recueillir leur expérience à l'égard du système de paiement. Selon des personnes bien informées, l'enquête est en cours et les résultats ne sont pas encore connus.

Ce mois-ci, on a appris que la Commission européenne enquêtait également sur la problématique des paiements sur l'App Store. Bruxelles vérifiera si le groupe américain se rend coupable d'abus de pouvoir.

Sur l'App Store, les fournisseurs de logiciels doivent obligatoirement recourir au système de paiement d'Apple. Au passage, le géant technologique perçoit une commission qui s'élève généralement à 30 pour cent. Des plaintes ont ainsi été déposées par plusieurs développeurs d'applications, dont le service de streaming musical Spotify, qui jugent que cette situation gonfle artificiellement les prix de leurs abonnements sur les appareils Apple, dont l'iPhone. Dans le cas de Spotify, il se trouve qu'Apple propose un produit concurrent dénommé "Apple Music".Selon des sources de Bloomberg, l'enquête américaine a commencé mi-2019. Dans ce cadre, les autorités interrogent de petits et grands fournisseurs d'applications pour iPhone et iPad afin de recueillir leur expérience à l'égard du système de paiement. Selon des personnes bien informées, l'enquête est en cours et les résultats ne sont pas encore connus.Ce mois-ci, on a appris que la Commission européenne enquêtait également sur la problématique des paiements sur l'App Store. Bruxelles vérifiera si le groupe américain se rend coupable d'abus de pouvoir.