D'ici la fin de ce mois, les clients de VodafoneZiggo, le pendant néerlandais de Proximus ou de Telenet, seront libres d'utiliser le modem de leur choix. Ils pourront donc acquérir un appareil offrant par exemple une meilleure portée wifi ou des options spécifiques pour les utilisateurs expérimentés.

Cette évolution résulte d'un jugement rendu par la Nederlandse Geschillencommisie (commission des litiges néerlandaise) et a été épinglée par Tweakers. En bref, la commission affirme qu'un client doit pouvoir brancher son propre modem et routeur sur un connecteur coax et que le fournisseur doit rendre possible l'utilisation d'un modem propre.

La Geschillencommissie se réfère dans son jugement aux directives du contrôleur télécom européen Berec. On peut y lire qu'à partir du point de connexion, le client est propriétaire du réseau, et que ce point de connexion se situe avant le modem.

Plus de facilité, mais moins de choix

Les fournisseurs internet en Belgique et aux Pays-Bas ne sont en général guère enthousiastes à laisser le choix aux clients. Si tous les clients disposent plus ou moins du même modem (des variantes sont possibles, par exemple sans wifi), il en résulte que la gestion du réseau est simplifiée. Mais cela restreint aussi le marché. C'est ainsi que des fournisseurs de modems tels AVM (connu grâce au Fritzbox) ne peuvent aujourd'hui proposer leurs appareils que chez des distributeurs alternatifs tels Edpnet.

Le concurrent néerlandais de VodafoneZiggo, KPN, avait il y a un an déjà adapté sa stratégie en vue d'autoriser un modem auto-choisi. En Belgique, le libre choix de ce type de modem chez Proximus et Telenet n'est pas encore possible. Il vous est cependant possible d'installer après le modem un routeur supplémentaire, afin d'étendre votre réseau domestique comme bon vous semble.

D'ici la fin de ce mois, les clients de VodafoneZiggo, le pendant néerlandais de Proximus ou de Telenet, seront libres d'utiliser le modem de leur choix. Ils pourront donc acquérir un appareil offrant par exemple une meilleure portée wifi ou des options spécifiques pour les utilisateurs expérimentés.Cette évolution résulte d'un jugement rendu par la Nederlandse Geschillencommisie (commission des litiges néerlandaise) et a été épinglée par Tweakers. En bref, la commission affirme qu'un client doit pouvoir brancher son propre modem et routeur sur un connecteur coax et que le fournisseur doit rendre possible l'utilisation d'un modem propre.La Geschillencommissie se réfère dans son jugement aux directives du contrôleur télécom européen Berec. On peut y lire qu'à partir du point de connexion, le client est propriétaire du réseau, et que ce point de connexion se situe avant le modem.Les fournisseurs internet en Belgique et aux Pays-Bas ne sont en général guère enthousiastes à laisser le choix aux clients. Si tous les clients disposent plus ou moins du même modem (des variantes sont possibles, par exemple sans wifi), il en résulte que la gestion du réseau est simplifiée. Mais cela restreint aussi le marché. C'est ainsi que des fournisseurs de modems tels AVM (connu grâce au Fritzbox) ne peuvent aujourd'hui proposer leurs appareils que chez des distributeurs alternatifs tels Edpnet.Le concurrent néerlandais de VodafoneZiggo, KPN, avait il y a un an déjà adapté sa stratégie en vue d'autoriser un modem auto-choisi. En Belgique, le libre choix de ce type de modem chez Proximus et Telenet n'est pas encore possible. Il vous est cependant possible d'installer après le modem un routeur supplémentaire, afin d'étendre votre réseau domestique comme bon vous semble.