L'objectif de cette simulation était de se rendre compte si les procédures en matière de gestion de crise et de communications mutuelles fonctionnent bien en cas d'une attaque numérique lancée sur des cibles militaires et sur des structures de commande dans l'UE. Les ministres ont dû élaborer des directives destinées à être suivies dans pareille situation.

Selon le ministre estonien Jüri Luik, l'exercice qui dura deux heures, démontra que les militaires ont besoin d'un pilotage politique en cas de problèmes techniques.

L'objectif de cette simulation était de se rendre compte si les procédures en matière de gestion de crise et de communications mutuelles fonctionnent bien en cas d'une attaque numérique lancée sur des cibles militaires et sur des structures de commande dans l'UE. Les ministres ont dû élaborer des directives destinées à être suivies dans pareille situation.Selon le ministre estonien Jüri Luik, l'exercice qui dura deux heures, démontra que les militaires ont besoin d'un pilotage politique en cas de problèmes techniques.