Le chirurgien du coeur et des poumons Lex Maat de l'Erasmus Medisch Centrum déclare dans un reportage diffusé par la chaîne néerlandaise NOS que la nouvelle technique s'avère très intéressante. Selon Maat, l'anatomie des poumons diffère chez quasiment chaque patient. La technologie VR est utilisée, lorsque de petits fragments de tumeur doivent être retirés. 'On n'enlève que les parties en mauvais état, ce qui fait que le tissu pulmonaire sain reste nettement davantage en place', explique Maat.

Le chirurgien parle d'une véritable révolution au niveau du diagnostic: 'Avant, il nous fallait reconstruire petit à petit les vaisseaux sanguins par la pensée, afin d'avoir une idée de la façon dont tout cela se présentait sur le plan tridimensionnel. Grâce aux lunettes VR, nous pouvons, si je peux dire, nous balader dans le poumon et voir où se trouve précisément la tumeur.'

Le chirurgien du coeur et des poumons Lex Maat de l'Erasmus Medisch Centrum déclare dans un reportage diffusé par la chaîne néerlandaise NOS que la nouvelle technique s'avère très intéressante. Selon Maat, l'anatomie des poumons diffère chez quasiment chaque patient. La technologie VR est utilisée, lorsque de petits fragments de tumeur doivent être retirés. 'On n'enlève que les parties en mauvais état, ce qui fait que le tissu pulmonaire sain reste nettement davantage en place', explique Maat.Le chirurgien parle d'une véritable révolution au niveau du diagnostic: 'Avant, il nous fallait reconstruire petit à petit les vaisseaux sanguins par la pensée, afin d'avoir une idée de la façon dont tout cela se présentait sur le plan tridimensionnel. Grâce aux lunettes VR, nous pouvons, si je peux dire, nous balader dans le poumon et voir où se trouve précisément la tumeur.'