En plus de notre pays, les lunettes seront disponibles en France, en Espagne et en Autriche à partir de cette semaine, soit désormais dans 10 pays. Les éléments les plus "intelligents" du gadget sont sa double caméra intégrée de 5 mégapixels pour capturer des photos et des vidéos, mais aussi ses haut-parleurs "à oreille ouverte" et ses 3 micros intégrés.

Pas de réalité augmentée

Vous pouvez directement visualiser les photos et les vidéos que vous prenez avec vos lunettes, et les partager via l'application Facebook View, disponible sur iOS et Android. Mais ce n'est pas tout : vous pouvez aussi écouter de la musique ou passer des appels, en utilisant le pavé tactile ou le bouton de capture. Ne vous y trompez pas, toutefois : les Ray-Ban Stories Smart Glasses ne sont pas des lunettes de réalité augmentée (AR). Ce joujou n'est pas avancé à ce point !

Les lunettes de Meta et Ray-Ban se déclinent dans 28 combinaisons de styles, de couleurs et de verres. Elles sont compatibles avec des verres correcteurs. Les verres peuvent être entièrement transparents, mais vous pouvez aussi choisir des verres polarisés type G15, des verres dégradés et des verres Transitions® Light Intelligent Lenses™ pour passer d'un environnement plus ou moins lumineux à un autre sans aucun problème.

Les Ray-Ban Stories seront vendues à partir de 329 euros et livrées avec un étui de recharge portable.

Ray-Ban/Meta
© Ray-Ban/Meta
En plus de notre pays, les lunettes seront disponibles en France, en Espagne et en Autriche à partir de cette semaine, soit désormais dans 10 pays. Les éléments les plus "intelligents" du gadget sont sa double caméra intégrée de 5 mégapixels pour capturer des photos et des vidéos, mais aussi ses haut-parleurs "à oreille ouverte" et ses 3 micros intégrés.Vous pouvez directement visualiser les photos et les vidéos que vous prenez avec vos lunettes, et les partager via l'application Facebook View, disponible sur iOS et Android. Mais ce n'est pas tout : vous pouvez aussi écouter de la musique ou passer des appels, en utilisant le pavé tactile ou le bouton de capture. Ne vous y trompez pas, toutefois : les Ray-Ban Stories Smart Glasses ne sont pas des lunettes de réalité augmentée (AR). Ce joujou n'est pas avancé à ce point !Les lunettes de Meta et Ray-Ban se déclinent dans 28 combinaisons de styles, de couleurs et de verres. Elles sont compatibles avec des verres correcteurs. Les verres peuvent être entièrement transparents, mais vous pouvez aussi choisir des verres polarisés type G15, des verres dégradés et des verres Transitions® Light Intelligent Lenses™ pour passer d'un environnement plus ou moins lumineux à un autre sans aucun problème.Les Ray-Ban Stories seront vendues à partir de 329 euros et livrées avec un étui de recharge portable.