L'année dernière, les plus grands groupes technologiques ont conjointement investi quelque 3,2 milliards d'euros dans la technologie financière, contre 550 millions d'euros il y a cinq ans. Après Alphabet, ce sont les firmes chinoises Tencent et Alibaba qui ont injecté le plus d'argent dans la technologie financière ces cinq dernières années. Autre exemple connu: Facebook, qui planche pour l'instant sur la crypto-monnaie libra. KPMG s'attend à ce que cette tendance se poursuive, et que toujours plus d'entreprises non financières deviennent actives sur le marché.

Les firmes technologiques s'associent souvent avec des entreprises financières. C'est ainsi que les chercheurs de KPMG signalent qu'Apple a, avec l'aide de la banque d'affaires Goldman Sachs, lancé une carte de crédit sur le marché, à savoir l'Apple Card.

En 2019, quasiment 124 milliards d'euros ont été investis dans la technologie financière, un peu moins que l'année précédente. De ce montant, 53 milliards d'euros ont abouti en Europe, ce qui représente une hausse de plus de trente pour cent.

L'année dernière, les plus grands groupes technologiques ont conjointement investi quelque 3,2 milliards d'euros dans la technologie financière, contre 550 millions d'euros il y a cinq ans. Après Alphabet, ce sont les firmes chinoises Tencent et Alibaba qui ont injecté le plus d'argent dans la technologie financière ces cinq dernières années. Autre exemple connu: Facebook, qui planche pour l'instant sur la crypto-monnaie libra. KPMG s'attend à ce que cette tendance se poursuive, et que toujours plus d'entreprises non financières deviennent actives sur le marché.Les firmes technologiques s'associent souvent avec des entreprises financières. C'est ainsi que les chercheurs de KPMG signalent qu'Apple a, avec l'aide de la banque d'affaires Goldman Sachs, lancé une carte de crédit sur le marché, à savoir l'Apple Card.En 2019, quasiment 124 milliards d'euros ont été investis dans la technologie financière, un peu moins que l'année précédente. De ce montant, 53 milliards d'euros ont abouti en Europe, ce qui représente une hausse de plus de trente pour cent.