Cette année, 7.987 étudiants ont opté pour des orientations technologiques - master et professional bachelor ICT, professional bachelor technologie, master sciences industrielles & technologie, et sciences d'ingénierie.

En route vers un nombre record d'étudiants technologiques

La période officielle d'inscriptions se poursuit encore jusqu'au 15 octobre. Il est donc possible que le cap des 8.000 étudiants soit dépassé en Flandre. Ce serait un record car depuis le changement de siècle, le nombre d'étudiants technologiques n'a jamais été aussi élevé.

Davantage de filles, même si elles sont toujours sous-représentées

Ce qui est étonnant, c'est que davantage de jeunes filles optent pour des études technologiques (+15 pour cent), mais au total, elles ne représentent encore que 10 pour cent du nombre d'étudiants de première génération. C'est surtout dans l'orientation professional bachelor technologie que les filles sont les plus rares (4,3 pour cent). Et c'est dans celle des ingénieurs civils que l'on recense le plus grand nombre de filles (16,6 pour cent).

'La gent féminine est encore et toujours sous-représentée, mais la progression de 30 pour cent du nombre de filles dans les études d'ingénieur industriel est une très bonne nouvelle', déclare Wilson De Pril, directeur général de la fédération technologique Agoria. (Belga/MI)

Cette année, 7.987 étudiants ont opté pour des orientations technologiques - master et professional bachelor ICT, professional bachelor technologie, master sciences industrielles & technologie, et sciences d'ingénierie. En route vers un nombre record d'étudiants technologiquesLa période officielle d'inscriptions se poursuit encore jusqu'au 15 octobre. Il est donc possible que le cap des 8.000 étudiants soit dépassé en Flandre. Ce serait un record car depuis le changement de siècle, le nombre d'étudiants technologiques n'a jamais été aussi élevé. Davantage de filles, même si elles sont toujours sous-représentéesCe qui est étonnant, c'est que davantage de jeunes filles optent pour des études technologiques (+15 pour cent), mais au total, elles ne représentent encore que 10 pour cent du nombre d'étudiants de première génération. C'est surtout dans l'orientation professional bachelor technologie que les filles sont les plus rares (4,3 pour cent). Et c'est dans celle des ingénieurs civils que l'on recense le plus grand nombre de filles (16,6 pour cent). 'La gent féminine est encore et toujours sous-représentée, mais la progression de 30 pour cent du nombre de filles dans les études d'ingénieur industriel est une très bonne nouvelle', déclare Wilson De Pril, directeur général de la fédération technologique Agoria. (Belga/MI)