Les deux extensions ont été proposées en quatre phases successives, depuis l'été dernier, "afin d'offrir à différents intéressés locaux la possibilité d'enregistrer un nom de domaine reflétant leur identité (marque, dénomination commerciale, nom de société ou nom de famille)", précise DNS Belgium.

Durant la dernière phase, qui courrait jusqu'au 15 janvier, chacun a déjà pu demander un nom de domaine de façon illimitée, mais l'affectation proprement dite n'a pas encore eu lieu.

Les applications pour lesquelles il n'y avait qu'un seul demandeur ont été enregistrées tandis que pour une centaine de noms de domaine souhaités par plusieurs demandeurs, une vente aux enchères est prévue. (Belga)