Selon le rapport d'Harvey Nash et de KPMG, il s'agit là de l'une des plus fortes hausses en investissements technologiques de l'histoire. Cet argent a surtout été consacré à la sécurité et à la confidentialité, mais des investissements supplémentaires ont aussi été consentis dans l'infrastructure IT et les logiciels dans le nuage.

Cyber-attaques

Beaucoup d'entreprises ont aussi signalé avoir observé davantage de cyber-attaques. Les chercheurs pensent que l'imposant télétravail mis en place à cause du coronavirus a exposé les employés à plus de cyber-attaques du genre hameçonnage (phishing) et maliciels (malware).

En raison de la forte hausse des dépenses IT, on s'attend à ce que les budgets soient mis sous pression à l'avenir.

Selon le rapport d'Harvey Nash et de KPMG, il s'agit là de l'une des plus fortes hausses en investissements technologiques de l'histoire. Cet argent a surtout été consacré à la sécurité et à la confidentialité, mais des investissements supplémentaires ont aussi été consentis dans l'infrastructure IT et les logiciels dans le nuage.Cyber-attaquesBeaucoup d'entreprises ont aussi signalé avoir observé davantage de cyber-attaques. Les chercheurs pensent que l'imposant télétravail mis en place à cause du coronavirus a exposé les employés à plus de cyber-attaques du genre hameçonnage (phishing) et maliciels (malware).En raison de la forte hausse des dépenses IT, on s'attend à ce que les budgets soient mis sous pression à l'avenir.