Ces 4,2 billions de dollars représentent une forte hausse par rapport à l'année dernière, sauf qu'en 2020, le coronavirus constitua un sérieux frein aux dépenses IT. L'année passée, la croissance mondiale ne fut que de 0,9 pour cent.

Gartner fait observer que beaucoup d'entreprises enregistrent encore et toujours une baisse de leur chiffre d'affaires, mais l'analyste signale que cela ne bloque pas pour autant les investissements. Les conseils d'administration et les CEO sont davantage prêts aujourd'hui qu'hier à investir dans la technologie, s'il y a un lien évident avec des résultats et même si cela se fait aux dépens d'autres investissements IT, nuance le cabinet d'analystes.

'Les CIO envisagent des partenariats allant au-delà des rushs numériques de 2020 et ciblant davantage la transformation digitale. Cela sous-entend la création de technologies et de services non encore existants et le désir de différencier davantage leur organisation sur un marché déjà très densément peuplé', déclare John-David Lovelock, research vicepresident chez Gartner.

Worldwide IT Spending Forecast (Millions of US Dollars)

2020 Spending2020 Growth (%) 2021 Spending2021 Growth (%) 2022 Spending2022 Growth (%)
Data Centre Systems178,4662.5191,6487.4201,6595.2
Enterprise Software529,0289.1598,95713.2669,11411.7
Devices696,990-1.5793,97313.9800,1720.8
IT Services1,071,2811.71,176,6769.81,277,2288.5
Communications Services1,396,287-1.41,444,9803.51,481,8782.6
Overall IT3,872,0520.94,206,2348.64,430,0515.3

Source: Gartner (July 2021)

Parmi les dépenses, ce sont les logiciels et appareils professionnels qui connaissent la croissance la plus forte. Mais les services IT progressent eux aussi plus fortement que la normale en raison d'une hausse de l'Infrastructure-as-a-Service, en remplacement de l'infrastructure sur site.

Pour l'an prochain, Gartner table sur une hausse de 5,3 pour cent à 4,43 billions de dollars. Il nous faut cependant faire observer ici que cette espèce de prévision est toute relative. C'est ainsi qu'il y a exactement un an, Gartner s'attendait pour 2020 à un recul de 7,3 pour cent à 3,6 billions de dollars. Dans les chiffres de cette année, Gartner évoque pour 2020 3,8 billions de dollars et une croissance de 0,9 pour cent.

Ces 4,2 billions de dollars représentent une forte hausse par rapport à l'année dernière, sauf qu'en 2020, le coronavirus constitua un sérieux frein aux dépenses IT. L'année passée, la croissance mondiale ne fut que de 0,9 pour cent.Gartner fait observer que beaucoup d'entreprises enregistrent encore et toujours une baisse de leur chiffre d'affaires, mais l'analyste signale que cela ne bloque pas pour autant les investissements. Les conseils d'administration et les CEO sont davantage prêts aujourd'hui qu'hier à investir dans la technologie, s'il y a un lien évident avec des résultats et même si cela se fait aux dépens d'autres investissements IT, nuance le cabinet d'analystes.'Les CIO envisagent des partenariats allant au-delà des rushs numériques de 2020 et ciblant davantage la transformation digitale. Cela sous-entend la création de technologies et de services non encore existants et le désir de différencier davantage leur organisation sur un marché déjà très densément peuplé', déclare John-David Lovelock, research vicepresident chez Gartner.Worldwide IT Spending Forecast (Millions of US Dollars) Source: Gartner (July 2021)Parmi les dépenses, ce sont les logiciels et appareils professionnels qui connaissent la croissance la plus forte. Mais les services IT progressent eux aussi plus fortement que la normale en raison d'une hausse de l'Infrastructure-as-a-Service, en remplacement de l'infrastructure sur site.Pour l'an prochain, Gartner table sur une hausse de 5,3 pour cent à 4,43 billions de dollars. Il nous faut cependant faire observer ici que cette espèce de prévision est toute relative. C'est ainsi qu'il y a exactement un an, Gartner s'attendait pour 2020 à un recul de 7,3 pour cent à 3,6 billions de dollars. Dans les chiffres de cette année, Gartner évoque pour 2020 3,8 billions de dollars et une croissance de 0,9 pour cent.