Les enchères pour les nouvelles autorisations de téléphonie mobile et l'internet rapide ont rapporté 3,8 milliards d'euros au Trésor néerlandais, rapporte le ministère néerlandais des
Affaires économiques vendredi.

A côté des fréquences 4G, les anciennes fréquences étaient également mises aux enchères. En novembre, les fréquences 4G belges ont rapporté 77,8 millions d'euros.

Tele2, nouveau venu, a reçu une autorisation pour proposer sa propre offre mobile et internet à partir de 2013. KPN, Vodafone et T-Mobile ont aussi obtenu des fréquences.

Les nouvelles autorisations seront effectives à partir de l'année 2013 pour une durée de 17 ans.

KPN, présent en Belgique, a déboursé 1,35 milliard d'euros pour obtenir diverses autorisations dans la bande des 800, 900 et 1.800 MHz et dans la bande des 2,1 et 2,6 Ghz. Tele2 a payé 161 millions d'euros pour des licences dans la bande de 800 MHz. Vodafone a déboursé 1,38 milliard d'euros pour des autorisations similaires à celles de KPN à l'exception de la bande 2,6GHz. Enfin, T-Mobile a déboursé 910 millions pour une quinzaine d'autorisations sur trois bandes.

Source: Belga

Les enchères pour les nouvelles autorisations de téléphonie mobile et l'internet rapide ont rapporté 3,8 milliards d'euros au Trésor néerlandais, rapporte le ministère néerlandais des Affaires économiques vendredi. A côté des fréquences 4G, les anciennes fréquences étaient également mises aux enchères. En novembre, les fréquences 4G belges ont rapporté 77,8 millions d'euros. Tele2, nouveau venu, a reçu une autorisation pour proposer sa propre offre mobile et internet à partir de 2013. KPN, Vodafone et T-Mobile ont aussi obtenu des fréquences. Les nouvelles autorisations seront effectives à partir de l'année 2013 pour une durée de 17 ans. KPN, présent en Belgique, a déboursé 1,35 milliard d'euros pour obtenir diverses autorisations dans la bande des 800, 900 et 1.800 MHz et dans la bande des 2,1 et 2,6 Ghz. Tele2 a payé 161 millions d'euros pour des licences dans la bande de 800 MHz. Vodafone a déboursé 1,38 milliard d'euros pour des autorisations similaires à celles de KPN à l'exception de la bande 2,6GHz. Enfin, T-Mobile a déboursé 910 millions pour une quinzaine d'autorisations sur trois bandes.Source: Belga